Sommeil et santé : Pourquoi bien dormir est-il si important ?

sommeil-et-santé-important-bien-dormir-sommeil-comment-ça-marche

On le sait, bien dormir, c’est la clé numéro 1 de notre santé. En effet, le besoin de sommeil est 2 fois plus essentiel que celui de se nourrir. Pourtant près d’un Français sur 2 considère qu’il ne dort pas assez et plus de 20% prennent des somnifères régulièrement…. Quel est le lien entre sommeil et santé ? Mes réponses de naturopathe ci-dessous.

Pourquoi est-il important de bien dormir ?

Bien dormir est un des facteurs essentiels avec l’alimentation si l’on veut rester en bonne santé. Le sommeil régénère nos cellules, augmente la production de globules blancs et anticorps, resynchronise notre cerveau…

Faire une bonne nuit régule l’appétit en harmonisant les taux de leptine (hormone qui favorise la satiété) et de ghréline (hormone qui stimule l’appétit). Prendre du poids est donc une des conséquences de mal dormir.

Et ce n’est pas tout, quand votre sommeil va mal, les conséquences sur votre santé ne se limitent pas à des cernes sous les yeux. Vous devenez ronchon, désagréable et un peu plus bête car le sucre ne monte plus au cerveau (d’où les fringales de gâteaux et chocolat quand on n’a pas eu son quota de sommeil). Suite à une mauvaise nuit, nous mettons 14 % de temps en plus pour une tâche et nous faisons 20% d’erreur. De plus, selon une étude rapportée par l’OMS qui a suivi 657 hommes pendant 14 ans : ceux souffrant d’un sommeil de mauvaise qualité avaient un risque 2 fois plus élevé d’être victime d’une crise cardiaque et 4 fois plus élevé d’avoir un AVC au cours de cette période de suivi. Ah oui, et le risque de diabète est multiplié par 3 ainsi que l’apparition d’hypertension. 

Mais quelle est vraiment l’importance du sommeil sur notre santé ? 

Quel temps de sommeil idéal ?

Nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil ! Certains ont besoin de dormir beaucoup et d’autres seulement quelques heures. En fait, la durée de sommeil idéale est déterminée génétiquement. 

Bien sûr, le besoin de sommeil varie en fonction des âges de la vie. Un nourrisson dormira environ 16h par jour par exemple. 

Mais alors comment savoir si vous avez assez dormi quand le réveil sonne ? C’est simple, le seul critère est votre forme physique et psychologique au réveil. 

Vous pouvez aussi regarder la couleur de vos premières urines au lever. Plus elles sont foncées (raisonnablement), plus vous aurez éliminé des déchets pendant la nuit. Mais si elles sont très claires, cela veut sûrement dire que votre sommeil n’a pas été très récupérateur.

Les différentes phases de sommeil

Le sommeil nocturne et naturel est formé de 4 à 5 cycles de 90 minutes environ selon les individus

Après la phase d’endormissement (environ 10 minutes). Chaque cycle de sommeil est composé de :

  • Sommeil lent léger (10 à 15 minutes) : le cerveau entend mais ne comprend plus
  • Sommeil lent profond (30 minutes) : les muscles se relâchent, la température et la tension baisse
  • Sommeil très profond (30 minutes) : phase la plus intense et le plus récupératrice du sommeil
  • Sommeil Paradoxal (10 à 15 minutes) : phase de rêves. A la fin de ce cycle soit on se réveille soit on repart pour un sommeil lent léger

Donc mon conseil pour ne pas avoir la tête dans le « pâté » le matin : programmer votre réveil à la fin d’un cycle. Par exemple, mon cycle de sommeil dure 1h30, je programme 5 cycles (7h30 de dodo) donc en me couchant à 23h, je mets le réveil à 6h30 ! 

A savoir : les drogues, l’alcool et le tabac empêchent d’aller en phase de sommeil paradoxal ! 

En plus, il se passe 4 phases organiques : 

  • Phase I : digestion (21h à 00h ) 
  • Phase II : éliminations & désacidification (00h à 01h)
  • Phase III : réparation (01h à 03h du matin) : le corps commence à utiliser les minéraux, les protéines pour reconstruire le corps, orchestré par l’hormone de croissance.
  • Phase IV : recharge neuro-hormonale (juste au moment du réveil) : le corps vital remplit d’énergie, réintègre le corps physique et l’énergie fuse dans le corps physique. 

D’où le proverbe : « Qui dort, dîne ». En effet, plus le dîner est léger, plus la première phase de digestion est courte et le corps peut entamer sa réparation. Au contraire, si vous mangez une bonne raclette, réveil difficile assuré ! 

Les hormones : facteur de succès d’un bon sommeil

Le sommeil est régulé grâce à une hormone : la mélatonine. Cette hormone du sommeil est secrétée par la glande pinéale (dans le cerveau) lors de l’obscurité. Elle peut être également extraite de plantes telles que le riz mais aussi le vin ce qui expliquerait le sommeil de certains après absorption d’une certaine quantité de ce breuvage ! 

Pour que le corps puisse fabriquer de la mélatonine, il lui faut son précurseur : la sérotonine. C’est l’hormone du bien-être et de la sérénité. La sérotonine est stockée dans la glande pinéale au fur et à mesure de sa synthèse et lorsqu’il fait nuit, elle se transforme en mélatonine. Saviez-vous que la sérotonine était fabriquée à 95 % dans l’intestin à partir d’un acide aminé essentiel : le tryptophane ? 

Ceci implique deux choses : 

  • Si vous avez des soucis au niveau de l’intestin, votre sérotonine ne sera pas disponible pour faire de la mélatonine , ce qui perturbera votre sommeil (sans compter une petite dépression)
  • S’il n’y a pas assez d’apport de tryptophane  via l’alimentation, il n’y aura  pas assez de sérotonine et donc pas assez de mélatonine.

Donc pour bien dormir il est essentiel de bien manger et de prendre soin de votre intestin

Et vous, vous avez des problèmes pour vous endormir ? Vous vous réveillez en milieu de nuit et avez du mal à vous rendormir ? Partagez-moi vos galères ! Moi je me réveillais beaucoup entre 2 et 4 heures du matin avant…

Retrouvez mes autres articles sur le sommeil :

Testez votre sommeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.