Comment éliminer durablement sa cellulite ?

Nous, les femmes, avons la chance de pouvoir enfanter. C’est la raison pour laquelle notre corps est génétiquement programmé pour stocker de la graisse. Et oui il faut avoir des réserves pour que bébé puisse bien se former dans notre ventre…Donc ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la seule à avoir de la cellulite ! En effet, 90 % des femmes seraient touchées par la peau d’orange (mais c’est qui les 10% qui restent ????). Je vous explique tout sur cette fameuse cellulite et comment faire pour l’éradiquer durablement.

Mes conseils de naturopathe pour éliminer sa cellulite

A.  La cellulite et ses facteurs aggravant

 La cellule graisseuse : l’adiposité

La cellule graisseuse s’appelle l’adipocyte. Localisé sous l’épiderme et dans les muscles, son rôle consiste à stocker la graisse.

Les adipocytes, déjà 8 fois plus gros qu’une cellule classique, ont la capacité de multiplier leur taille par 60 !!! C’est ainsi que se forme la cellulite : les adipocytes, de plus en plus gonflés, se serrent les uns contre les autres. On voit alors apparaitre la fameuse peau d’orange.

La cellulite se définit donc par une augmentation du volume des adipocytes.

La mauvaise nouvelle c’est qu’une fois leur taille maximale atteinte, ils peuvent se multiplier (jusqu’à 10 fois). Même si on peut vider les adipocytes de leur surcharge lipidique, on ne peut jamais en réduire le nombre (sauf liposuccion). C’est pour cette raison qu’on reprend très facilement le poids perdu après l’arrêt d’un régime hypocalorique…

Le manque de circulation

L’augmentation du volume des adipocytes entrainent un autre phénomène : la compression des vaisseaux sanguins et lymphatiques.

Vous n’avez jamais remarqué comme les zones où la cellulite est présente sont froides ? C’est à cause de cette compression. Les tissus sont alors moins bien irrigués, les échanges cellulaires sont freinés et les toxines moins bien drainées.

Ainsi la cellulite s’installe et devient de plus en plus difficile à déloger. C’est le cercle vicieux qui s’installe…

Ce manque de circulation est aussi favorisé par l’inactivité et les vêtements trop serrés tout comme les talons hauts.

Les excès alimentaires

Dans un monde idéal, le corps va dépenser ce qu’il consomme et n’aura pas besoin de stocker plus que nécessaire. Même un excès ponctuel sera éliminé sous forme de chaleur (si le corps n’est pas affamé suite à des régimes hypocaloriques à répétition).

Seulement notre corps est perturbé par une alimentation souvent déséquilibrée et transformée, par le stress, nos émotions, … si bien qu’il stocke facilement parce qu’il ne sait plus vraiment où il en est. Voici un petit tour des aliments qui perturbent le plus notre corps.

Tout d’abord, il y a les excès de sucre.On le sait, le sucre blanc n’est pas du tout bon pour l’organisme. Il est d’ailleurs l’un des premiers facteurs de la cellulite ! Quand on mange du sucre, et plus généralement des aliments sucrés, transformés, industriels, le taux de sucre dans le sang augmente rapidement. Notre pancréas sécrète alors de l’insuline pour stabiliser le taux de sucre sanguin. A cause de l’insuline, le sucre est directement stocké dans les cellules sous forme de graisse….Dans nos fameux adipocytes ! De plus, le sucre a tendance à rigidifier les tissus. Donc la cellulite deviendra encore plus difficile à déloger.

Ensuite, il y a les mauvaises graisses, c’est-à-dire les graisses saturées. Le corps ne sait pas trop quoi en faire vu qu’il n’arrive pas à les assimiler…Il va alors les stocker ! Les graisses saturées sont présentes dans la charcuterie et les viandes grasses, le beurre, le fromage, la crème fraiche et les produits laitiers.

Enfin, il y a le sel. Il retient l’eau dans les tissus et favorise les œdèmes. Outre le sel que l’on ajoute dans les plats, méfiez-vous des aliments transformés qui en contiennent plein : le pain blanc ou les biscottes, les fromages, la charcuterie, les gâteaux apéritifs, les plats cuisinés, les conserves.

La pilule et les déséquilibres hormonaux

Lorsque l’on prend la pilule contraceptive, on apporte des œstrogènes de synthèse à notre corps. Une fois ces œstrogènes utilisés, ils vont s’accumuler dans le foie. Le foie, voulant se débarrasser de ces œstrogènes, va alors produire des protéines transporteuses d’hormones. Il en résulte alors une séquestration d’hormones dans le sang. C’est là que cela se corse ! Chez certaines femmes, on risque d’observer une diminution d’hormones qui vont participer à la prise de poids et de cellulite :

  • Hormone thyroïdienne: une chute de ces hormones entraine une prise de poids, peau sèche et une perte de cheveux
  • Cortisol : sa diminution favorise notamment un manque d’énergie
  • Testostérone : même si les hommes en ont beaucoup plus que nous, la testostérone est une hormone indispensable pour garder la ligne et avoir un bon « appétit de vie » (ou libido).
  • Hormone de croissance :sa déficience est à l’origine de graisse sur le ventre, de cellulite et de manque de sommeil.

De même, si vous avez tendance à présenter des symptômes prémenstruels : seins qui tirent, douleurs au ventre…, vous devez sûrement être dans une situation d’hyperœstrogénie. Et bien ces petites hormones ont tendance à favoriser la cellulite et aussi à retenir l’eau dans les tissus.

B. Mes conseils de naturopathe pour venir à bout de sa cellulite

Régler l’alimentation

Le réglage alimentaire est indispensable ! Beaucoup de facteurs impliqués dans la cellulite sont liés à des erreurs alimentaires favorisant le stockage des graisses. La suppression des laitages animaux (surtout ceux au lait de vache), des sucres raffinés et des graisses cuites est le premier pas vers une alimentation santé.

Pour favoriser la disparition de la cellulite, il faut commencer par modifier son alimentation pour privilégier la consommation d’aliments riches en oméga 3 (huile de colza, huile de cameline, graines de chia, amandes, noix, noisettes, petits poissons des mers froides), des fruits mais surtout des légumes.

N’hésitez pas à consommer des protéines maigres comme la volaille, les œufs, les légumineuses (pois chiches, haricots rouges, lentilles…) et même du tofu ! En effet, les protéines rassasient durablement, préserve nos muscles et aide à diminuer la masse grasse.

Une bonne hydratation est également indispensable. Buvez régulièrement tout au long de la journée (hors des repas) une eau faiblement minéralisée. Vous pouvez aussi siroter du thé vert ou des tisanes favorisant l’élimination de la cellulite telles que la reine de près, l’orthosiphon ou la vigne rouge.

Pour drainer les toxines en profondeur, n’oubliez pas de faire des cures détox ponctuelles au changement de saison par exemple.

Refaire circuler grâce à l’exercice physique

Les adipocytes sont irrigués par des micro vaisseaux sanguins dont le rôle est d’apporter les éléments indispensables à la survie des cellules et d’évacuer les déchets toxiques. Comme vu plus haut, l’augmentation du volume des adipocytes entraine un ralentissement de circulation de la lymphe et du sang. Ce ralentissement se traduit par des œdèmes et de la rétention d’eau.

Le deuxième axe pour venir à bout de notre cellulite est donc de refaire circuler nos liquides intérieurs grâce à la pratique d’exercices physiques.

Grâce au sport, vous gagnez en tonicité musculaire tout en diminuant la masse grasse, vous boostez la circulation sanguine et lymphatique, vous stimulez l’ensemble du métabolisme, vous retrouvez une silhouette mieux dessinée et plus tonique. Bref, il n’y a que des bienfaits à pratiquer une activité physique régulière ! Pour savoir comment optimiser vos séances, retournez voir mon article sur le sujet.

Aider à l’évacuation et au drainage avec le massage

Même si la cellulite s’élimine avant tout de l’intérieur grâce à une alimentation et de l’exercice physique adaptés, les massages se révèlent très utiles pour éliminer nos capitons !

Tout d’abord, je vous conseille un geste simple mais super efficace : le brossage à sec. Cela consiste à vous brosser DOUCEMENT le corps des pieds vers la tête tous les jours avant de prendre votre douche. Ce rituel stimule la circulation lymphatique et fait disparaitre peu à peu la peau d’orange.

Vous pouvez aussi vous masser quotidiennement vos cuisses, fesses et hanches avec mon sérum anti- cellulite !

Le massage Cupping que je propose en cabinet marche divinement bien sur la cellulite disgracieuse. La seule contrainte est de réaliser au moins 2 séances par semaine si l’on veut des résultats visibles. Contactez-moi pour plus d’informations !

 

En résumé, c’est une approche globale combinant alimentation, exercices physiques et massage qui vous aidera à éliminer votre cellulite. C’est le trio gagnant pour effacer durablement cette vilaine peau d’orange. Alors courage et surtout patience : tout ce que vous mettez en place finira par payer !

8 thoughts on “Comment éliminer durablement sa cellulite ?

  1. Très intéressant et comme d’habitude, très bonne écriture! Je vais essayer d’arrêter le laitage. J’ai arrêté la viande mais le fromage c’est difficile pour moi…

    1. Merci Alexandra 🙂 Oui le fromage cela peut être difficile à limiter ! Préfère les fromages frais de brebis ou de chèvre 😉

  2. Super Julie!
    Une vraie pro ton écriture est claire, précise. Tu connais ton sujet
    Bravo continue sur ta lancée
    et mille mercis pour ton partage
    Bisous
    Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.